Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Je finance les études de mes enfants

Votre enfant grandit et va très vite se retrouver confronté à ses questions d’avenir. Et vous aussi. Alors n’hésitez pas à anticiper sur ses besoins pour que le financement de ses études se passe de la manière la plus simple.

Ecole privée ou Université, c’est souvent le premier dilemme. Selon le niveau de revenus, l’Etat, ou désormais la Région, couvrirait de 30 à 70% des frais de scolarité dans des établissements privés agréés. Le financement des études supérieures d’un enfant peut être estimé à 50 000 DH par an.

Frais et qualité des filières

Depuis septembre 2007, l’Etat a mis en place un fonds de garantie dénommé «Enseignement Plus», destiné à garantir les prêts bancaires octroyés aux étudiants inscrits aux instituts et écoles supérieurs de l’enseignement privé, pour le financement d’une partie ou de la totalité des frais d’inscription et de scolarité. Plusieurs filières sont concernées, notamment l’ingénierie de l’information et des télécommunications, l’ingénierie électronique, mécanique et électrique, l’ingénierie financière, l’expertise comptable et la gestion des entreprises.

Certaines écoles intègrent l’assurance scolaire dans ces frais. Quant aux frais de scolarité qui constituent le gros des charges, ils fixés à 1 500 DH par mois pour les bacheliers qui désirent s’inscrire au Cesa sup, (vise à former des techniciens spécialisés dans les domaines du génie informatique, des réseaux, du marketing et du commerce international), et à 1 300 DH pour les non bacheliers. Les étudiants ont la possibilité de bénéficier d’une bourse sont de 4 000 DH/an offerte par l’Etat après étude de dossier.

Je veux étudier à l’étranger, à quoi ai-je droit ?

De nombreux étudiants partent à l’étranger pour poursuivre leurs rêves. Si telle est votre ambition pour votre enfant, n’hésitez pas. Les avantages sont nombreux, au niveau CV et enrichissement personnel. Pour assurer la scolarité des enfants d’expatriés, plusieurs solutions existent. La sélection de l’établissement scolaire s’effectue en fonction des structures en place dans le pays d’expatriation, mais aussi de l’âge et du niveau scolaire des enfants.

L’Office des changes a assoupli les conditions de transfert de devises pour les étudiants qui comptent poursuivre leurs études à l’étranger. Pour un premier départ, l’étudiant bénéficie d’une allocation plafonnée à 25 000 DH. Pour pouvoir faire face à sa première installation. Ce montant est cumulable avec la dotation touristique de 40 000 DH. L’Office des changes autorise le transfert de 10 000 DH par mois au titre des frais de séjour. Les boursiers doivent déduire le montant de leur bourse de cette dotation.

Le transfert des frais de scolarité est aussi possible. Le loyer et les charges correspondantes font partie des dépenses qui peuvent être défrayées à partir du Maroc, moyennant la présentation d’un contrat de bail au nom de l’étudiant.

Le budget à prévoir pour financer les études de vos enfants est de 10 000 à 30 000 DH par mois.

Le Crédit personnel Sofac est la solution idéale pour réaliser ce projet !


Finalisez votre simulation sur notre plateforme digitale Crediz.ma

Dans 3 secondes vous allez être redirigé, Si rien ne se passe, cliquez ici